Une recherche de fuite....

Publié le par Sandrine

Suite au courrier adressé par la Préfecture, nous avons la surprise de recevoir une lettre de notre bailleur, subitement, et alors que le référé est prévu pour le 11 juin, il se réveille et nous promet d'effectuer la fameuse recherche de fuite à l'origine de toute cette lamentable histoire.

" Madame, Monsieur,

Suite à votre demande numéro XXX/XXX (problèmes divers) le technicien de votre résidence, Monsieur X, s'est rendu à votre domicile le XX XX XXXX.

Suite à sa visite, je vous informe que l'entreprise XXXX accompagnée de Monsieur X passera à votre domicile le XX XX XXXX à partir de XX heures pour une recherche de fuite. L'agence procédera à la réfection des sols sinistrés après la réparation de la fuite.

Par ailleurs, Monsieur X a bien noté que le câble téléphonique coupé aux deux extrémités, ainsi que le câble et la prise situés sous le papier peint étaient présents lors de votre entrée dans les lieux.

L'agence vous contactera par courrier pour vous informer de la date d'intervention de l'entreprise XXX concernant la reprise de la lézarde du balcon.

Je vous rappelle que vous pouvez joindre Monsieur XXX tous les jours entre X heure et X heure à l'agence.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées."

Quelque peu étonnés, nous nous interrogeons sur la stratégie du bailleur. En effet, s'il reconnaît que la fuite et les dégâts qui s'en suivent sont bien de sa responsabilité et qu'il engage de fait les travaux nécessaires, pourquoi continue-t-il, dans le cadre de la procédure en référé, à engager tant notre responsabilité que celle de notre assureur....

Quelques jours après avoir reçu ce courrier, nous recevons un appel du technicien du bailleur qui nous informe qu'en fin de compte, il vient de se rappeler qu'il ne travaillait pas ce jour-là et qu'en conséquence le rendez-vous initial est reporté de quelques jours. Il précise de lui-même qu'il confirmera le nouveau rendez-vous par courrier. Nous attendrons longtemps le dit courrier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article