Une réponse à notre mise en demeure de procéder aux travaux

Publié le par Sandrine

Finalement, le technicien est venu constater les dégâts. Il nous a fait de belles promesses, tout comme celles auxquelles nous sommes dorénavant habitués et que le gardien ne cesse de réitérer. Car il continue à venir chaque semaine. Sa présence, pour tout vous dire commence à devenir vraiment pesante. D'autant qu'il se présente à l'improviste et que nous n'avons parfois pas franchement envie de le recevoir, pour tout vous dire. Nous sommes des gens tranquilles et avons depuis longtemps compris qu'il ne pourrait rien pour nous. Cela devient d'autant plus désagréable lorsqu'il nous dit qu'il n'a pas l'habitude " des gens comme nous", oui, vous savez, ceux qui écrivent! Finalement, alors que notre patience s'émousse de plus en plus nous recevons le courrier suivant de la part du bailleur:

"Madame, Monsieur,
Suite à votre demande n° XXXX/XXXXXX ( moisissures, placard, humidité fenêtre, meuble sous-évier vétuste, infiltration sous lino salle de bain), le technicien de votre résidence, Monsieur X s'est rendu à votre domicile le XX XX XXXX.
Suite à sa visite, il a été décidé que l'agence allait intervenir pour traiter les problèmes. Pour cela, une demande de recherche de fuite a été faite à l'entreprise XXXXXX qui doit prendre contact avec vous afin d'intervenir.
Le meuble sous-évier a été commandé et sera remplacé ultérieurement. Les mesures VMC que vous indiquez sur votre courrier sont bonnes.
Il vous appartient de prendre contact avec votre assureur afin de remplir une déclaration de sinistre.
Je vous rappelle que vous pouvez joindre Monsieur X tous les jours entre 8h30 et 9h30 à l'agence.
Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées."

Nous accordons une certaine valeur aux écrits et nous retrouvons un soupçon d'optimisme. Même si nous sommes un peu vexés que notre mise en demeure soit finalement considérée comme une simple réclamation. Concernant la déclaration d'un dégât des eaux à notre assureur, nous le prenons relativement mal. Je rappelle que le dégât des eaux est antérieur à notre emménagement. Nous ne voyons pas alors pourquoi la responsabilité de notre assurance serait engagée. D'autant moins du reste que nous l'avions déjà contacter pour lui signaler le problème et lui demander ce qu'il convenait de faire. Nous comprenons bien dès lors que l'intention du bailleur et de faire l'économie de quelques travaux en tentant de nous imputer une responsabilité quelconque. Ce que nous refusons avec la plus grande véhémence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article