Une relance des service d'hygiène de la commune

Publié le par Sandrine

Vous vous en souvenez sans doute, nous avions demandé une visite technique du logement aux services d'hygiène de la commune. Cela avait abouti à un constat relevant de nombreuses anomalies. Cependant, depuis lors, nous n'avions pas de nouvelles de l'avancement de la procédure. Aussi nous avons repris contact avec le service concerné.

Chère Madame X,
Je reviens vers vous dans le cadre de la lettre que vous avez adressée à mon bailleur XXXX en date du XX XX XXXX. En effet, à ce jour aucune avancée ne se fait sentir. Et le bailleur n’a toujours pas procédé à la recherche de fuite comme vous le lui demandiez pourtant dans votre courrier. La seule chose qui ait été faite est un constat de dégâts des eaux, qui a peu de chances de prospérer puisque l’origine du sinistre est antérieure à la signature du bail et qui ne vise qu’à répartir la charge financière des éventuels travaux mais ne les diligentera pas à lui seul.
J’espère que vous pourrez inciter le bailleur à satisfaire à ses obligations de délivrer un logement en bon état de réparations et en tout état de cause qui réponde aux critères minimums de décence.
Vous remerciant par avance de votre compréhension, je vous prie d’agréer, chère madame XX, mes salutations distinguées .

Cependant, non seulement il nous faudra appuyer notre courrier de quelques mails pour obtenir une réponse, mais en plus le service en charge de notre dossier ne finira quelques temps après que par nous avouer son impuissance. Cette démarche nous laissera donc un goût amer. Nous ne retiendrons de positif dans cette voie que le constat qui pourra être produit en justice en tant que preuve. C'est peu, mais c'est mieux que rien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article