Les premières constatations du véritable état de l'appartement

Publié le par Sandrine

Nous avions les clés depuis quinze jours et nous nous échinions à donner un aspect potable à cet appartement, javel, désinfectants et désodorisants de toutes sortes, rouleaux et peinture, nous avons tout mis en oeuvre pour chasser l'odeur immonde de cet enfer olfactif qui allait devenir notre chez nous. Oui, mais nous nous sommes aperçus lors de ces efforts que nous avions grandement pêché lors de l'état des lieux. Une foule de désordres nous sautaient aux yeux. Heureusement, nous n'avions pas les clefs depuis bien longtemps, l'état des lieux était récent, et nous n'avions pas encore emménagé, ce que nous pouvions prouver. Nous ne pouvions donc être responsables de ces dégâts. Revenant subitement à la raison, nous avons pris la décision d'adresser un recommandé au bailleur pour lui signaler nos malheureuses découvertes:

"Madame,
Je viens vers vous ce jour afin de coucher par écrit les quelques anomalies constatées dans l’appartement après l’état des lieux. Le gardien a été averti, a lui-même constaté tous les points que je vais évoquer et avec un grand professionnalisme, prévoit les interventions nécessaires. Tout ceci n’a pour but que de mettre les choses au clair entre nous.
Ainsi donc, dans la cuisine, il s’avère que l’ancien locataire avait agencé une litière pour chat sans litière dans le meuble sous évier qui se trouvait dans un état de saleté indescriptible et répandait une odeur nauséabonde persistante dans l’appartement. En nettoyant, les je me suis aperçu que les dalles de pvc étaient décollées, certaines cassées et pour tout dire irrécupérables. J’ai donc été contraint de les retirer ( avec l’accord du gardien). Ce faisant, je me suis aperçu qu’une humidité excessive était à l’origine de ce décollement. En faisant fonctionner le robinet pour la première fois, je me suis aperçu qu’il y avait une fuite entre la bonde et le siphon de l’évier. C’est sans doute cela qui, non réparé depuis longtemps a humidifié le sol et occasionné un dégât des eaux. Aujourd’hui, il faut donc procéder à la réparation de l’évier et du meuble sous évier et remplacer les dalles de PVC. Il sera procédé aujourd’hui à la réparation de la fuite.
Il manque un bouchon au cumulus. Ce qui fait qu’il ne peut pas fonctionner et qu’il n’y a à ce jour toujours pas d’eau chaude. Le gardien a commandé la pièce et est en attente de l’intervention de l’entreprise concernée. Je tiens à signaler que j’emménage définitivement le XX XX.
Le placard situé dans l’entrée porte les traces d’un ancien dégât des eaux. Une tâche d’humidité a altéré le revêtement mural. De même les plinthes en bois ont été décollées par l’humidité et présentaient d’importantes moisissures. Le gardien en a été avisé et m’a autorisé à les retirer.
Dans le dégagement de l’entrée, le revêtement mural présentait une trace d’humidité due à un ancien dégât des eaux. Ce problème a été réglé puisque j’ai repeint le mur concerné.
Le volet cassé de la chambre est en cours de commande.
La fuite du lavabo de la salle de bains a été réparée. Cependant, il faut encore fixer les tuyaux d’arrivée d’eau jusqu’à celui-ci. Il existe une fuite au niveau de l’évacuation de la douche. Je crains que cette fuite n’ait occasionné des dégâts sous le PVC du sol qui gondole. ( Peut-être aussi dans l’appartement situé en dessous…) Je tiens également à attirer votre attention sur le fait que les tuyaux d’alimentation en eau du lavabo sont recouverts de vert de gris et me semblent friables. Je crains qu’ils ne cèdent prochainement.
Dans les toilettes, le tuyau d’évacuation est mal jointé et s’en dégagent une odeur désagréable et des moucherons. Il faudra envisager de le réparer.
Suite à une discussion avec le gardien, nous soupçonnons une fuite entre la salle de bains, le placard et le dégagement de l’entrée. Il faudra là encore voir ce qui pourra être fait, étant donné que le comme le dit très justement le gardien, ce n’est que lorsque nous aurons aménagé et ne nous serons servis de la douche que nous pourrons savoir ce qui se passe exactement et si le problème persiste toujours.
La VMC de la cuisine est cassée et celles des toilettes et de la salle de bains ne fonctionnent plus, mais là encore, le gardien a commandé l’intervention des entreprises concernées.
J’ai également oublié de signaler au gardien, mais je vais le faire très prochainement que les grilles des aérateurs situées sur les fenêtres sont pour la plupart cassées.


Vous remerciant par avance de votre compréhension, je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées."

Le gardien est revenu la semaine suivante, et nous a, à mots couverts, certes, reproché ce courrier. Il n'était, selon ses dires pas habitué à ce mode de fonctionnement un peu procédurier à son goût. Il nous a alors expliqué qu'il était notre interlocuteur privilégié en ce qui concernait les travaux, que c'est à lui et de manière orale que les observations et le demandes de travaux devaient être faites.... Nous sommes naïfs, mais quand même, pour le coup, nous sommes restés persuadés de l'utilité de nos écrits. La suite nous donnera grandement raison. Il nous a d'ailleurs à l'occasion de cette visite promis des travaux, oui, mais pas tout de suite, vous comprenez, en HLM, tout est plus long, il y a beaucoup de demande et vous venez tout juste d'arriver.... Oui, et en plus nous sommes en fin d'année, il n'y a pas beaucoup de budget, c'est d'ailleurs la faute des locataires puisque selon lui beaucoup d'entre eux ont la sale manie de ne pas payer leur loyer.... Je dois avouer que son discours nous a laissés perplexes!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article