Des travaux à minima

Publié le par Sandrine

Un mois après la promesse du bailleur d'effectuer les travaux, un ouvrier se présente chez nous. Ce fut un peu comme l'enfant qui voit le père Noël.... Ce monsieur vient changer le meuble sous-évier, je dois avouer que nous y croyions tellement peu avant son arrivée que cela nous a pour le moins surpris. Agréablement. Nous sommes redevenus un peu plus circonspects quand il nous a expliqué qu'il allait poser le meuble neuf sur la dalle nue puisqu'il n'était visiblement pas prévu que ces dalles de PVC soient remplacées.... Bon, nous ne pouvons pas y faire grand chose. Vient ensuite ce qu'il nomme pompeusement une recherche de fuite.... Un rapide coup d'oeil à la douche, et voilà! La cause de tous nos malheurs est trouvée en une fraction de seconde, il s'agit du joint de douche poreux. Nous sommes pour le moins perplexes. Nous ne sommes pas de bons bricoleurs, je l'admets sans vergogne. Mais nous savons faire preuve d'un peu de logique. Aussi quand ce grand professionnel nous demande de sécher le joint au sèche cheveux et que je le vois poser un amas de silicone sur le joint dit poreux..... Je tombe des nues! Comment ce joint est-il sensé tenir? De fait, il ne tiendra pas une semaine!

Conformément à ses habitudes, le gardien vient prendre des nouvelles. D'après son attitude, nous commençons à comprendre que ce que nous prenions pour le début des travaux est en fait l'intégralité des travaux et que le bailleur s'estime un peu rapidement quitte de ses obligations à notre égard. Pour être totalement sincère, nous commençons à bouillir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article